Le plateau de Leucatepage 2/2

À l'est du plateau, l’agriculture a laissé la place à une lande méditerranéenne rase. C’est la partie qui « avance » le plus dans la mer et se termine par la falaise du sémaphore. Par endroit, la roche calcaire présente de nombreuses petites cavités hémisphériques ou coniques creusées par la stagnation des eaux de pluies. À l'ouest, les sols sont plus fertiles et propices à la culture de la vigne ou aux vergers.



Parmi les espèces végétales patrimoniales du plateau figurent l'Ophrys speculum, l'Ophrys magniflora, la Violette sous-arbustive (Viola arborescens), l'Ail des îles (Allium commutatum) ou la Lavande de mer (Limoniastrum monopetalum).


Viola arborescens et Ophrys speculum

Les autres espèces d'orchidées visibles sont : Ophrys lutea, Op. scolopax, Op. exaltata ssp. marzuola, Op. corbariensis, Op. apifera, Orchis purpurea ou encore Anacamptis pyramidalis.

Quelques orchidées de Leucate (les noms des espèces apparaissent lorsqu'on passe le pointeur sur les photos).

Le plateau est également un site privilégié sur la route de migration des oiseaux qui franchissent la barrière pyrénéenne dans sa partie la plus orientale. Une des originalités du site réside dans la grande diversité d’espèces observées, des rapaces aux cigognes, des oiseaux marins aux passereaux, des guêpiers aux martinets.

Au départ de Leucate ou de La Franqui, plusieurs circuits vous invitent à pénétrer au cœur du plateau et de son dédale de chemins (sentier du vigneron, sentier du berger, sentier du pêcheur et sentier du guetteur). Le long de ces sentiers, des balises thématiques scellées dans les murets permettent de se repérer.


Balises thématiques le long des sentiers du plateau

Le sentier du guetteur, qui relie le Phare au village de La Franqui, permet de découvrir la Redoute de la Haute Franqui. Cette édifice, construit sous le règne de Louis XIV, est le dernier vestige des 3 forts qui gardaient les côtes et la commune de Leucate.

La redoute de la Haute Franqui

Le plateau de Leucate est classé site inscrit pour ses paysages, site Natura 2000 pour son patrimoine naturel, espace naturel protégé dans le cadre de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) de Leucate.


Vue vers Port-la-Nouvelle avec au loin, le massif de La Clape.


Vue vers Port Leucate et les Albères


Les Albères et le Mont Canigou depuis l'étang de Leucate

Pour en savoir plus


Office du Tourisme de Leucate




 

Page précédenteRetour au sommaire Régions