Gruissan et le massif de La Clapepage 2/2


Au sud du massif de la Clape, les étangs de Gruissan et de Campignol abritent des populations de flamants rose, de canards, d'aigrettes ou de hérons que l'on peut observer assez facilement.

Carte de situation

Le village de Gruissan et son étang

Flamants roses, Aigrette garzette, Grande aigrette, Héron cendré et Tadornes de Belon

Plus à l'est, aux abords de l'étang du Grazel, de nombreuses barlia sont visibles dès le mois de février. Certains spécimens arborent des couleurs étonnantes.

Himantoglossum robertianum - formes aux couleurs atypiques

La plage des chalets est une belle étendue de sable fin qui se fait de temps en temps inonder par des coups de mer. Les chalets en bois sur pilotis construits à l'origine sur la plage même sont une particularité de Gruissan. Ils ont été rendus célèbres par le film de Jean-Jacques Beineix 37°2 le matin.

La plage des Chalets avec en arrière plan le massif du Canigou

Vers le sud, se trouve l'île Saint Martin. Cette langue de terre qui a conservé son caractère sauvage offre des point de vus sur l'étang de l’Ayrolle et sur les salins de Gruissan. Entre les collines calcaires où prédominent la garrigue et les pinèdes se trouvent quelques domaines viticoles produisant des vins raffinés et de grande qualité. Le site antique de Saint-Martin-le-Bas, qui s’étend sur au moins 3 ha, est adossé au versant sud de l’île, à environ 300 m du rivage actuel de l’étang de l’Ayrolle. Les fouilles conduites depuis 2011 ont permis de mettre au jour les vestiges d'un établissement qui fut étroitement lié au complexe portuaire de Narbonne, dont on connait l’importance économique considérable durant toute l’Antiquité.

Ile Saint Martin

Les vignes début mars.

L'Etang de Campignol avec en fond les Pyrénées

A suivre... / To be continued

 

Page précédenteRetour au sommaire Régions