Italie du Sud 2015page 2/3

Du 29 mai au 4 juin 2015

Mais la plus belle des espèces du sud de l'Italie est sans conteste l'Ophrys lacaitae. Avec son grand labelle jaune et sa macule réduite, cette orchidée est un véritable joyau que l'on ne se lasse pas d'observer. Dans l'Italie centrale et méridionale, cette espèce peut fleurir jusqu'à début juin.

Ophrys lacaitae - Laurenzana, Trivigno (30 et 31.05.15)

L'Op. celiensis est ici en limite de son aire de répartition. Nous en avons trouvé un exemplaire encore frais.

Op. apifera, Op. tenthredinifera ssp. neglecta et Op. celiensis - Laurenzana (31.05.15)

Là encore, il est possible d'observer divers hybrides entre ces espèces. Si certains sont assez simples à identifier, d'autres sont nettement plus ardus et nécessitent un œil expert. Certains enfin échappent à toute tentative de détermination.

Ophrys gracilis x lacaitae, Op. gracilis x tenthredifera ssp. neglecta - Laurenzana(30.05.15)

Probables hybrides entre Op. gracilis et Op. celiensis - Laurenzana (31.05.15)

Un orchidophile presque local - Laurenzana (31.05.15)

Non loin de Laurenzana, se situe le locus classicus de l'Op. pseudoatrata, une sorte d'incubacea sans gibbosité qui a des airs d'Op. passionis.

Ophrys pseudoatrata - Laurenzana(31.05.15)

L'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) est très présent dans le sud de l'Italie. En Basilicate, il est fréquent d'observer des formes blanches (forme nivea) parmi des populations de formes roses plus classiques. Étonnamment, la cohabitation de ces deux formes n'engendre que rarement des spécimens de teinte intermédiaire.

Anacamptis pyramidalis - Trivigno (31.05.15)

Une excursion dans la région voisine des Pouilles nous permet de découvrir l'Op. cinnabarina, une espèce récemment décrite. Ce taxon tardif se caractérise par de grandes fleurs au labelle trapézoïdal allongé et au champ basal orangé. Nous le retrouverons un peu plus tard dans la région de Genzano di Lucania.

Ophrys cinnabarina - Gravina di Puglia et Genzano di Lucania (01.06.15).

Au passage, une couleuvre à quatre raies que l'on a surpris alors que l'on cherchait Op. cinnabarina en Basilicate.

Couleuvre à quatre raies - Genzano di Lucania (01.06.15).

On retrouve également l'Op. conradiae que l'on pensait jusqu'à récemment limité à la Sardaigne et la Corse.

Ophrys conradiae - Gravina di Puglia (01.06.15)

 

Page précédentePage suivante